Reconnaître les infections urinaires chez les chats

17 novembre, 2020
Les symptômes des infections urinaires ne sont pas les mêmes chez les chats et les hommes. Apprenez à les identifier chez votre animal.

Les chats sont des animaux indépendants. Ils n’ont pas besoin de se promener et font leurs besoins tout seuls dans une litière. Ce dernier point nous permet difficilement de savoir si notre animal a des problèmes de santé, tels que des infections urinaires.

Toutefois, comme les autres animaux, les chats montrent par leur comportement que quelque chose ne va pas quand c’est le cas. Voyons comment identifier les infections urinaires, des maux qui sont bien plus courants qu’on ne le pense.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

Les infections urinaires regroupent tout type d’affection qui affecte la vessie ou l’urètre. Bien que ces types d’infections soient généralement faciles à traiter, elles peuvent parfois être le signe de quelque chose de plus grave. Par exemple : une  néphrite (inflammation des reins), une insuffisance rénale généralement causée par une infection vésicale mal soignée ou encore une infection rénale.

Pour cette raison, il est extrêmement important de se rendre urgemment chez le vétérinaire si nous observons un symptôme qui indique une telle infection. Une infection urinaire peut avoir des conséquences sur la vie de l’animal.

Les symptômes des infections urinaires chez les chats

Il est important d’être attentif à nos chatons. Nous ne devons pas tenir pour acquis le fait que s’ils vont à la litière pour faire leurs besoins, ils sont en bonne santé. Lorsqu’ils ne vont pas bien,  certains symptômes se manifestent, tels que :

  • Difficultés à uriner. Si votre chat commence à trop tourner ou à avoir une attitude à laquelle vous n’êtes pas habitué, emmenez-le chez le vétérinaire dès que possible.
  • Faible quantité d’urine. S’il urine peu mais de manière répétée, c’est le signe que quelque chose ne va pas.
  • Il se plaint quand il urine. S’il miaule ou gémit quand il urine, c’est que quelque chose ne va pas.
  • Léchage de la zone génitale. Si un chat se lèche excessivement et même compulsivement les parties génitales, il peut s’agir d’une démangeaison causée par une infection.
  • Uriner en dehors de la litière.
  • Présence de sang dans les urines. C’est un signe clair que quelque chose ne va pas.
  • Vomissements, diarrhée ou manque d’appétit.
  • Urine ayant une odeur très forte. Si vous constatez que son urine sent beaucoup plus fort qu’en temps normal, il peut s’agir d’une odeur causée par une infection.

Que vous observiez certains de ces symptômes ou un seul, il est préférable d’aller chez votre vétérinaire pour faire soigner votre animal dès que possible. N’hésitez surtout pas.

Pourquoi les chats contractent-ils des infections urinaires ?

Nombreuses sont le causes à l’origine des infections urinaires. Ces infections sont d’ailleurs plus fréquentes qu’on ne le pense.

Les virus et les bactéries présents dans l’environnement ou même dans leur eau potable peuvent être à l’origine de cet état, mais ce n’est pas la seule cause. D’autres facteurs peuvent jouer un rôle, comme le stress émotionnel ou tout changement dans ses habitudes. Les félins sont des animaux routiniers, ordonnés, qui vivent dans le calme et la tranquillité.

Lorsque quelque chose affecte leur vie et génère des changements soudains, leur corps en souffre. Il peut s’agir d’un déménagement ou de la présence d’un nouvel animal de compagnie dans la maison. Le surpoids et le manque d’exercice physique peuvent également influencer le fonctionnement des voies urinaires.

Que faire ?

Infections urinaires chez le chat : uriner hors de la litière est un signe.

Surtout, ne retardez pas votre visite chez le vétérinaire. Mais en attendant, si vous pensez que votre chat a une infection urinaire, suivez les indications suivantes à la maison :

  • Servez-lui de petites quantités de nourriture.
  • Donnez-lui de l’eau propre et filtrée.
  • S’il ne mange que des croquettes, ajoutez des aliments humides à son régime.
  • Gardez sa litière propre.
  • Si vous avez plusieurs chats, séparez-les et donnez à chacun un endroit pour uriner.
  • Ne changez rien à sa routine.

Ces conseils, ceux de votre vétérinaire et les médicaments prescrits vous permettront de prévenir et de soigner les infections urinaires de votre chat. Gardez tout cela à l’esprit.