Les principaux soins à fournir à un chien âgé

16 avril, 2018
Comme les humains, les animaux vieillissent aussi. Et au fil des ans, nous devons leur accorder plus d’attention. Dans l’article suivant, nous vous expliquons quels sont les principaux soins à apporter à un chien âgé pour qu’il traverse au mieux cette dernière étape de sa vie.

Guide de soins pour les chiens âgés

Lorsque l’animal atteint l’âge de 10 ans, on peut considérer qu’il est entré dans la période de vieillesse. C’est inévitable, même s’il peut paraître encore jeune et énergique. Graduellement, son corps, ses habitudes et ses mouvements changeront. Il marchera plus lentement, mangera moins et dormira plus.

Au cours des derniers moments de sa vie (même si celle-ci peut atteindre les 15 ans), les changements de comportement iront de pair avec les changements de son apparences. Les chiens âgés auront également les poils grisonnants, souffriront d’arthrose et leurs sens commenceront à diminuer.

Notre mission, en tant que propriétaires, est que les effets de l’âge soient progressifs et le moins douloureux possible pour l’animal. Soyez attentifs concernant les soins suivants pour un chien âgé :

1. Faites attention à sa nourriture

À partir d’un certain âge, les animaux ont des besoins nutritionnels différents. Discutez-en avec votre vétérinaire afin que vous puissiez lui offrir la meilleure diète possible. Vous devrez probablement remplacer ses aliments par un aliment à faible teneur en gras, ou spécifiquement pour les chiens « âgés ». Les deux ont moins de calories et tendent à être plus douces (surtout lorsqu’ils commencent à perdre leurs dents).

Un vieux chien allongé dans l'herbe

Si vous remarquez que votre chien ne boit pas assez d’eau, vous pouvez mélanger un peu de bouillon ou de lait (ce qui l’empêchera également d’avoir des difficultés à mâcher). Une autre option est de lui donner de la nourriture humidifié. Ne lui donnez rien qui solliciterait trop ses dents, car elles deviendront de plus en plus fragiles. Pas d’os, pas de bonbon.

2. Analysez son état physique

Un chien âgé ne devrait pas être obèse. L’embonpoint peut causer de nombreuses maladies et problèmes au niveau des os et des muscles. Vous pourrez également vérifier auprès de votre vétérinaire si vous constatez qu’il perd du poids très rapidement.

3. N’oubliez pas l’exercice

Tant que son corps et son état de santé le permettent, il est très bon pour un chien âgé de faire de légers exercices. Les sorties au parc ou autour du pâté de maisons sont également bénéfiques sur le plan social (être en contact avec d’autres chiens). Il est essentiel d’adapter la routine à sa situation en l’accompagnant le matin ou le soir sur de courtes promenades (pas plus de 30 minutes).

4. Gardez à l’esprit ses limites

Au fil des ans, les animaux de compagnie perdent leur sens de l’orientation, leur odorat, leur vue, leur ouïe et même leur mémoire. Par exemple, l’animal peut ne pas savoir où se trouve son lit ou sa gamelle. Ou encore ne pas reconnaître certaines personnes. Il peut « oublier » qu’il mangeait. Ou ne pas entendre lorsque vous l’appelez. Soyez patient et aidez-le à rendre sa vie plus agréable.

5. Aimez-le sans retenue

Un autre des soins pour les chiens âgés est lié à l’affection que nous devons offrir à cet être très spécial qui nous tient compagnie depuis tant d’années. Bien que nos animaux, à un certain âge, commencent à être plus indépendants, et même mesquins, nous ne devrions pas cesser de les dorloter. Encore plus que lorsqu’ils étaient petits ou chiots. N’interrompez pas ses heures de sommeil, évitez la musique forte, dites à vos enfants de jouer dans le jardin… Mais ne le laissez pas de côté ou ne l’oubliez pas ne serait-ce qu’une seconde.

Un chien sur les genoux d'un vieil homme en train de lire

6. Augmentation du nombre de visites vétérinaires

Il est conseillé d’amener le chien chez le vétérinaire une fois par an. Cependant, à l’âge adulte, les rendez-vous peuvent être moins espacés, surtout si l’animal souffre de maladies. Les principaux problèmes rencontrés par les animaux de compagnie âgés (en plus de la perte de sens) sont l’arthrite, la dysplasie de la hanche, la gingivite, l’insuffisance rénale, le diabète et l’incontinence urinaire. Le spécialiste vous indiquera quels sont les meilleurs traitements pour son cas particulier.