12 symptômes de stress chez le hamster

La détection du stress chez le hamster est essentielle, car cet état peut provoquer une certaine immunosuppression. En d'autres termes, cet animal sera plus sensible aux infections.
12 symptômes de stress chez le hamster

Dernière mise à jour : 21 octobre, 2021

Les hamsters sont souvent choisis comme premier animal de compagnie, ils finissent donc parfois par être victimes d’erreurs involontaires. Certains meurent alors d’obésité, d’anxiété, d’attaques entre congénères ou de l’utilisation d’un substrat inapproprié. Il est ainsi essentiel de connaître les symptômes du stress chez le hamster.

La plupart des petits rongeurs domestiques ont une espérance de vie de 2 ans, mais ils peuvent vivre plus longtemps avec des soins appropriés. Si vous détectez les signes d’un dysfonctionnement sur le plan physique ou psychologique chez votre animal et que vous mettez en place des solutions, vous le ferez vivre plus longtemps.

En proie au stress, les vertébrés subissent une série de signes physiologiques, qui sont englobés dans les mécanismes de la réponse de combat ou de fuite. Le neurotransmetteur le plus impliqué dans ce processus physiologique est la sérotonine, responsable des neurones du cerveau liées à l’adoption d’un comportement approprié lorsqu’une menace est présente.

Ce neurotransmetteur et d’autres sont responsables de l’augmentation de la fréquence cardiaque, de la mobilisation des nutriments vers les muscles, de la fréquence respiratoire et de l’aiguisage des sens. Autrement dit, le rongeur stressé et craintif – comme tous les vertébrés – se prépare à échapper le plus efficacement possible à sa menace.

Le stress est un état physiologique naturel, mais il peut devenir problématique à long terme. Il faut donc détecter rapidement les signes de cette émotion de base chez votre hamster pour éviter qu’il ne meure prématurément. Découvrez-en 12 dans les lignes suivantes.

Connaissez-vous des curiosités sur les hamsters ?

1. Le hamster mord constamment les barreaux de la cage

Un hamster qui mordille constamment les barreaux de sa cage manque de stimuli et est stressé dans tous les cas. Ce comportement est considéré comme une stéréotypie, c’est-à-dire qu’il n’a pas de sens au niveau biologique et est effectué de manière obsessionnelle.

Il faut donner à l’animal des objets spécifiques qu’il peut mordre, ainsi qu’une roue et le sortir en promenade pour qu’il brûle son excès d’énergie.

2. L’agressivité, l’un des symptômes de stress chez le hamster

Certains hamsters tolèrent très peu le contact avec leur maître et peuvent mordre, surtout pendant la saison de reproduction. C’est normal jusqu’à un certain point, mais cela ne signifie pas que l’animal va se jeter sur votre doigt avec colère à chaque fois que vous essayez de l’attraper. Ce comportement indique généralement un dysfonctionnement physique.

Les animaux stressés ou malades ont tendance à être agressifs, car ils se sentent vulnérables dans l’environnement.

3. Il grimpe les barreaux de sa cage

Cela peut sembler drôle à voir, mais c’est l’un des principaux symptômes du stress chez les hamsters. Le comportement indique que l’animal a trop d’énergie à brûler et cherche désespérément à sortir de l’installation. Lui acheter une roue en plastique pour qu’il puisse courir aussi longtemps qu’il le souhaite est essentiel dans ces cas.

Il existe des roues avec des verrous de sécurité pour que le hamster puisse courir hors de la cage. 

4. La léthargie, un des symptômes de stress chez le hamster

Parfois, la réponse au stress chez les mammifères est complètement à l’opposé de la suractivité. Les premiers jours, l’animal peut grimper aux barreaux, puis il abandonnera et se retirera dans un coin de la cage. Ce comportement indique une « défaite » d’un point de vue éthologique.

5. Il tente de vous échapper

Il est normal que votre animal soit curieux et essaie de se cacher dans tous les coins et recoins de la cage. Ce n’est pas toujours un symptôme de stress chez les hamsters : en tant que proies qui se trouvent dans l’environnement naturel, ils ont tendance à rechercher des endroits sombres et isolés pour se protéger.

Cependant, vous devez être en mesure de faire la différence entre un animal curieux et un animal qui tente de s’échapper de sa cage par tous les moyens possibles en raison du stress.

Si le hamster essaie sans cesse de s’échapper, il se peut que d’autres compagnons de sa cage l’attaquent ou le déplacent du noyau social.

6. Un toilettage excessif est un symptôme de stress chez le hamster

Les hamsters utilisent leurs dents et leurs pattes avant pour se toiletter. Il s’agit d’un comportement normal, mais un toilettage permanent indique généralement une stéréotypie ou une infection parasitaire, principalement causée par des acariens.

Comme vous pouvez l’imaginer, une infestation épidermique provoque un stress chez l’animal à court et à long terme. Il est essentiel de la traiter rapidement.

7. Il tourne en rond ou se déplace d’un côté à l’autre

Ces rongeurs sont très actifs la nuit. Vous pouvez les voir courir sur leur roue, chercher des graines, effilocher le foin et bien plus encore. Mais il n’est pas normal que l’animal tourne en rond sans raison ou se déplace en lignes répétitives sans cause précise. Encore une fois, ces comportements sont classés dans le groupe des stéréotypies.

8. Il perd ses poils

La perte de poils est un symptôme évident de maladie chez les rongeurs, qu’elle soit psychologique ou physiologique. Dans tous les cas, une visite précoce chez un vétérinaire est justifiée. La calvitie atypique peut être causée par le stress, les infections parasitaires, la malnutrition, les agressions entre congénères et bien plus encore.

Le stress n’est pas envisagé comme étant la cause de la chute des poils, sauf s’il n’y a pas d’explication physique.

9. Il mange et boit moins

La malnutrition et la déshydratation figurent parmi les symptômes (et les conséquences) les plus évidents du stress chez les hamsters. Ces animaux ont un métabolisme très élevé et doivent donc manger et boire beaucoup pendant la journée et la nuit pour que leur cœur continue de battre.

Autrement, ils perdront du poids rapidement et risquent de mourir de déshydratation. Surveillez bien ces paramètres !

Pour un animal, arrêter de se nourrir est complètement contre-intuitif sur le plan biologique. C’est pourquoi ce comportement est considéré comme un signe de stress.

10. Il dort plus que d’habitude

Les hamsters dorment entre 12 et 14 heures par jour, mais ils ont une routine polyphasique. Cela signifie que leur repos est divisé en segments et qu’il est courant de les voir se lever pour manger pendant la journée.

Quoi qu’il en soit, la nuit, ils “donnent tout” et deviennent très actifs. Un spécimen qui ne fait rien la nuit est sûrement malade ou stressé.

11. Le claquement des dents fait partie des symptômes de stress chez le hamster

Comme nous l’avons déjà dit, les incisives des rongeurs sont très proéminentes et croissent de manière continue. Les hamsters profitent de cette caractéristique biologique pour claquer des dents lorsqu’ils sont contrariés, irrités ou stressés. Comme vous pouvez l’imaginer, si votre animal fait ce bruit en permanence, ce n’est pas bon signe.

12. Il s’arrête brusquement

Un hamster figé ou paralysé lorsqu’il perçoit une menace est un comportement caractéristique. Étant des proies, parfois leur meilleur tactique consiste à ne pas bouger afin de passer inaperçus. Il est normal que votre animal sursaute de temps en temps, mais pas qu’il se fige à chaque fois que vous vous en approchez.

Un hamster qui dort.

Il existe de nombreux symptômes qui indiquent le stress chez le hamster domestique. Nous vous en avons présenté ici 112, mais vous devez garder à l’esprit qu’ils ne sont pas les seuls.

Face à tout comportement atypique chez votre animal, nous vous recommandons de vous rendre chez le vétérinaire. Ce n’est qu’ainsi que vous pouvez empêcher une maladie de devenir chronique.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les cobayes mordent-ils ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les cobayes mordent-ils ?

Les cobayes sont assez craintifs. Par conséquent, en situation de stress ou de danger, ils s'enfuient. Ils ne sont pas du tout agressifs.