Les papillons de nuit et le camouflage acoustique

Il existe deux espèces de papillons de nuit possédant des écailles "antibruit", lesquelles absorbent jusqu'à 85 % des ondes sonores.
Les papillons de nuit et le camouflage acoustique

Dernière mise à jour : 04 mars, 2021

Selon les scientifiques, il existe des espèces de papillons de nuit “sourds” et des espèces qui entendent. Chez ces invertébrés, l’audition est une caractéristique qui leur permet d’échapper à leur principal prédateur : les chauves-souris.

Cela a fait l’objet de recherches pour déterminer comment les papillons sans ouïe échappent à la prédation. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce phénomène fascinant, nous vous encourageons à poursuivre votre lecture.

Comment fonctionne l’écholocalisation et comment y échapper ?

Tout d’abord, il faut signaler que les chauves-souris détectent leurs proies en émettant des impulsions d’ondes sonores et en recevant l’écho de ce signal réfléchi par les objets solides. Si la matière qui “fait rebondir les ondes” se déplace, comme c’est le cas des papillons de nuit en plein vol, les signaux réfléchis changent de fréquence.

Ainsi, les changements de ces ondes permettent aux chauves-souris de détecter la vitesse de leurs proies. Cela est également utile dans le monde humain. Les ondes de radio sont utilisées parce qu’elles peuvent parcourir de longues distances dans l’air. Même en présence de brouillard ou de précipitations.

Il est important de noter que les êtres humains ne peuvent pas entendre les ultrasons émis par les chauves-souris écholocatrices. Mais certains insectes, tels que les papillons de nuit, les coléoptères et les grillons, en sont capables. Lorsqu’un insecte entend son prédateur, il peut lui échapper en volant en zigzag et en spirale.

En bref, si de nombreux insectes nocturnes  – y compris des espèces de papillons de nuit – ont évolué pour entendre les appels ultrasoniques des chauves-souris, d’autres comme les papillons de nuit sourds, ne l’ont pas fait. Alors comment survivent-ils aux prédateurs qui les traquent?

Un papillon de nuit.

Les papillons de nuit ont une autre stratégie

Des experts en entomologie ont identifié la stratégie de fuite de deux espèces de papillons de nuit : Antherina suraka et Callosamia promethean. Les chercheurs ont déterminé que ces papillons utilisaient des écailles antibruit sur leur corps pour éviter d’être détectés par leurs prédateurs.

Ils ont également découvert que ces excroissances similaires à des poils pouvaient absorber jusqu’à 85 % des ondes sonores émises par les chauves-souris. Ainsi, ces structures agissent comme une sorte de revêtement de discrétion biologique.

Le manteau de camouflage acoustique

Tout comme le camouflage visuel rend les choses difficiles à voir, le camouflage acoustique rend le papillon difficile à détecter avec un sonar. Bien que les papillons de nuit et de jour aient des ailes similaires, la plupart des papillons sont actifs pendant la journée et ne sont pas menacés par les chauves-souris.

Par ailleurs, les papillons de nuit présentent des écailles sur leur corps et autour des articulations de leurs ailes. Elles sont plus épaisses et plus denses que les papillons de jour.

Les écailles des papillons de nuit ressemblent à un manteau de peau et absorbent le son. En ce sens, les écailles qui composent ce vêtement biologique sont structurées au niveau microscopique. Elles vibrent donc aux bonnes fréquences pour absorber les ondes des ultrasons émises par les chauves-souris.

Un papillon sourd.

L’être humain pourrait imiter les papillons de nuit sourds

Plusieurs recherches sur les papillons de nuit ont montré que les écailles sur le corps des espèces sourdes avaient une structure similaire aux fibres utilisées dans les technologiques d’insonorisation disponibles sur le marché. Ainsi, des études pourraient contribuer au développement de matériaux biomimétiques à partir de ces écailles.

Cela pourrait contribuer à la conception de dispositifs de contrôle du bruit plus fins et plus absorbants.C’est pourquoi il est possible qu’à l’avenir, les scientifiques s’inspirent de ces papillons de nuit pour développer des absorbants d’ultrasons à bande large et multidirectionnelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’uranie crépusculaire, un esprit noble de Madagascar
My AnimalsLisez-le dans My Animals
L’uranie crépusculaire, un esprit noble de Madagascar

Dans la famille des papillons, certains présentent des caractéristiques incroyables..Découvrez l'uranie crépusculaire de Madagascar et sa belle iri...



  • Neil, T. R., Shen, Z., Robert, D., Drinkwater, B. W., & Holderied, M. W. (2020). Thoracic scales of moths as a stealth coating against bat biosonar. Journal of the Royal Society Interface, 17(163), 20190692. http://doi.org/10.1098/rsif.2019.0692
  • Leman, J. (2018). Sound-absorbent wings and fur help some moths evade bats. Science News, November 14.
  • Neil, T. R., & Shen, Z. (2018). Stealthy moths avoid bats with acoustic camouflage. The Journal of the Acoustical Society of America. 144 (3), 1742.
  • Shen, Z., et al. (2018). Biomechanics of a moth scale at ultrasonic frequencies. PNAS. 115 (48), 12200-12205.