La manifestation du tétanos chez les chiens

12 décembre, 2019
Le tétanos est causé par une neurotoxine et, bien qu'on ait du mal à le croire, elle ne se trouve pas dans la rouille. Les conséquences de cette maladie peuvent être graves, voire même conduire à la mort. Découvrez comment le tétanos se manifeste chez les chiens !
 

Vous vous êtes déjà certainement demandé si les chiens pouvaient attraper le tétanos ? Si oui, pourquoi ne pas les vacciner contre cette maladie ? La réponse est que, même si les chiens peuvent souffrir du tétanos, ils y sont relativement résistants.

Par conséquent, la manifestation clinique est rare chez les chiens. En revanche, les êtres humains et les chevaux sont très sensibles au tétanos, alors que les chats y sont très résistants.

La cause du tétanos chez les chiens

La maladie survient par l’infection avec la bactérie Clostridium tetani, qui s’introduit dans le corps à travers une blessure. Il est important de savoir que cette bactérie est naturellement présente dans certains sols.

Malgré ce que beaucoup de personnes pensent, C. tetani ne vit pas particulièrement dans le métal oxydé, mais plutôt dans la saleté du métal oxydé ! Il est très utile de connaître ces informations car nous devons être prudent lorsque nous nous blessons avec des objets pointus, qu’ils soient rouillés ou non.

C’est donc la saleté provenant du sol qui nous met en danger. Par ailleurs, il est communément méconnu que la bactérie elle-même ne provoque pas la maladie. Le tétanos est causé par une neurotoxine, appelée tétanospasmine.

Les bactéries pénètrent dans l’organisme à travers une blessure, puis commence alors l’inoculation. Après quelques jours d’inoculation, les spores de la bactérie produisent un entourage privé d’oxygène et commencent à produire la toxine. Cette dernière se lie au tissu du système nerveux et engendre les signes classiques du tétanos.

 

Une autre donnée intéressante est que la bactérie en contact avec la peau de l’animal ou ingérée par voie orale ne cause aucun problème. Cette bactérie a effectivement besoin d’environnements à faible tension d’oxygène pour produire la toxine.

Le diagnostic du tétanos chez les chiens

Manifestations cliniques du tétanos

Les signes du tétanos se manifestent généralement entre 5 et 10 jours après la blessure initiale. Cependant, dans certains cas, les signes peuvent se présenter plus tôt ou jusqu’à trois semaines après l’exposition à la bactérie.

La toxine affecte les nerfs, la moelle osseuse et le cerveau. Cela entraîne une hyperexcitabilité qui produit des spasmes musculaires. Chez les chiens, le tétanos peut prendre deux formes.

1. Tétanos localisé

Il s’agit de la forme la plus courante de tétanos qui se présente chez les animaux. Les chiens affectés développent une rigidité musculaire dans le membre ou les muscles les plus proches de la blessure.

En plus de la rigidité musculaire, ils peuvent également manifester des tremblements musculaires. Le tétanos localisé peut progresser vers un tétanos généralisé avec le temps, mais cela n’est pas toujours le cas.

 

2. Tétanos généralisé

Dans ce cas, de grandes parties du corps sont touchées. Les animaux affectés peuvent être raides dans leur démarche, avec la queue redressée ou allongée derrière eux.

En outre, ils peuvent devenir si rigides qu’il leur est impossible de plier les pattes pour se mettre “debout”. Beaucoup d’entre eux adoptent ce que l’on appelle une posture de “cheval de montagne”, avec les quatre pattes maintenues dans une extension rigide.

D’autre part, les muscles du visage sont souvent touchés par le tétanos généralisé. En effet, de nombreux animaux développent des paupières élevées, un front ridé à cause des spasmes musculaires et les lèvres gelées dans une expression que l’on nomme rictus sardonicus, qui signifie “sourire sinistre”.

Les mâchoires restent généralement fermées de manière rigide également. C’est un symptôme bien connu du tétanos. Les chiens souffrant peuvent avoir du mal à avaler, ce qui entraîne des difficultés pour manger ainsi qu’une salivation excessive.

Dans certains cas, le tétanos peut causer des spasmes musculaires à l’intérieur de la gorge ou du diaphragme -le muscle qui contrôle la respiration-. Cela rend difficile la respiration pour les chiens.

Le tétanos chez les chiens peut donner lieu à de la fièvre
 

De nombreux animaux victimes du tétanos généralisé ont également de la fièvre. En général, celle-ci n’est pas due à l’infection bactérienne mais plutôt à la chaleur provoquée par les contractions musculaires permanentes.

Traitement du tétanos chez les chiens

Le traitement du tétanos consiste principalement en des soins de soutien général. Ce traitement est maintenu pendant que le système nerveux du chien se remet des dommages causés par l’exposition à la neurotoxine.

Par ailleurs, les chiens atteints de tétanos généralisé ne peuvent pas marcher. Pour cette raison, ils ont réellement besoins de soins infirmiers. Les soins comprennent l’usage de linges doux ainsi que le changement fréquent de position de l’animal afin d’éviter les ulcères (“escarres”). En outre, dans certains cas, il est nécessaire de nourrir le chien avec une sonde gastrique.

Une assistance est également indispensable pour vider la vessie et éviter d’exposer l’animal à des stimuli. D’autre part, maintenir les chiens dans une ambiance tranquille et obscure aide à réduire les stimulations qui déclenchent les fameuses convulsions du tétanos. Le rétablissement peut durer des semaines voire des mois. Si les soins infirmiers sont bons, de nombreux chiens survivront.

Le vaccin contre le tétanos chez les chiens n’existe pas

Si vous remarquez que votre chien a des blessures de barbelés, vous devez immédiatement vous alerter. Vous vous demandez alors probablement : Que faire maintenant ? Doit-il recevoir un vaccin contre le tétanos ?

 

Malheureusement, il n’y a aucun vaccin existant dans ce cas. Il existe de multiples vaccins antitétaniques prouvés par la FDA pour les êtres humains, les chevaux et les moutons, mais aucun pour les chiens.

Etant donné que le tétanos est relativement rare chez les chiens, les ventes d’un vaccin antitétanique ne compenseraient certainement jamais les coûts de son développement de la part d’une société pharmaceutique. Il n’est donc pas étonnant qu’il n’ait encore pas été développé.

Au-delà des considérations économiques, il existe également des considérations éthiques pour le développement des vaccins. En effet, pour savoir si un vaccin antitétanique fonctionne chez les chiens, les chercheurs devraient infecter ces animaux avec le tétanos et ensuite les traiter.

L’infection et la maladie résultante, le traitement et les éventuels effets secondaires des vaccins entraîneraient une souffrance importante et certains décès au sein des animaux de laboratoireDe manière générale, il y a peu de chances que ce vaccin se développe.

Quelles sont les mesures préventives à adopter ?

Comme il n’existe pas de vaccin disponible contre le tétanos pour les chiens, comment pouvons-nous les protéger de la maladie ?

Tout d’abord, il faut laver chaque plaie correctement et soigneusement. Les morsures et les plaies perforantes présentent un risque particulier de développer le tétanos. Donc, si votre chien souffre de ces blessures, consultez le vétérinaire.

 

En outre, il est conseillé de surveiller de près le comportement de l’animal au cas où il aurait des plaies ouvertes. Si vous remarquez une raideur à l’endroit de la blessure, n’attendez pas avant de consulter le vétérinaire. Plus le tétanos sera diagnostiqué et traité rapidement, meilleur sera le pronostic pour le chien.

 

  • Liu-Wu, Y. C., & Orozco-Cárdenas, A. (2014). Tratamiento de las mordeduras de perro. Revista medica de costa rica y Centroamérica71(610), 289-292.
  • Hernández, C. M. (2009). Tétanos en un perro: caso clínico. REDVET. Revista Electrónica de Veterinaria10(4), 1-4.
  • Font i Pla, X. (1992). Tétanos en el perro. Clínica veterinaria de pequeños animales12(3), 0181-190.
  • Sánchez, M. (2018). Presentación de un caso de tétanos en un canino.