Les maladies courantes chez le cavalier king charles spaniel

Le cavalier king charles spaniel a traversé des centaines d'années de croisements sélectionnés. Découvrez ici les conséquences de ces croisements sur sa santé.
Les maladies courantes chez le cavalier king charles spaniel

Dernière mise à jour : 30 décembre, 2021

Le cavalier king charles spaniel est un chien au tempérament joyeux et à l’apparence élégante, des caractéristiques qui lui ont valu une énorme popularité parmi la noblesse anglaise à partir du 15ème siècle. C’est au début du 20ème siècle que la demande a considérablement augmenté dans le monde entier.

Il faut garder à l’esprit que les races pures sont le produit du croisement artificiel entre spécimens et que le critère de choix est généralement la demande de caractéristiques fonctionnelles pour l’homme. Ces croisements ne tiennent souvent pas compte des conséquences négatives sur la santé des animaux.

C’est pourquoi le cavalier king charles spaniel est porteur d’une série de maladies congénitales. Cela ne veut pas dire qu’il est condamné à en souffrir, mais qu’il est plus enclin à les développer que les autres chiens de lignées “moins pures”.

Un cavalier king charles spaniel.

La syringomyélie, l’une des maladies courantes chez le cavalier king charles spaniel

S’il existe une pathologie associée à cette race par excellence, c’est bien la syringomyélie. Cette maladie est héréditaire et survient lorsque la taille du crâne est insuffisante pour contenir le cerveau. En conséquence, le mouvement du liquide céphalo-rachidien est altéré, ce qui provoque le développement de cavités anormales dans la moelle épinière.

Ces cavités, comme vous pouvez l’imaginer, sont remplies de liquide céphalo-rachidien et appuient sur la moelle épinière. Les conséquences en sont une grande douleur pour l’animal et l’apparition de problèmes moteurs, tels qu’une incoordination, une faiblesse des pattes ou une position anormale de la tête.

La maladie valvulaire dégénérative mitrale

Les pathologies cardiaques figurent parmi les maladies courantes chez le cavalier king charles spaniel. Parmi toutes elles, se distingue la maladie valvulaire dégénérative mitrale, la valve mitrale étant l’élément qui sépare l’oreillette du ventricule gauche. De plus, en raison de la génétique de cette race, la propension aux pires formes de cette maladie est plus importante que chez les autres races.

La dégénérescence de cette valve entraîne des souffles cardiaques, dans lesquels le sang s’écoule dans l’oreillette pendant la contraction car la valve mitrale ne se ferme pas correctement. Conséquence de cela : le flux sanguin vers l’aorte sera moindre, et le cœur tentera de compenser cette situation par l’augmentation de la fréquence cardiaque. Cela, à son tour, provoquera une augmentation de la taille du cœur.

En fin de compte, et à long terme, le résultat sera une insuffisance cardiaque, car le cœur perdra progressivement sa capacité de pompage. Bien que cette pathologie puisse être corrigée par une intervention chirurgicale, parfois elle ne peut être traitée que par un traitement médicamenteux.

Les problèmes oculaires chez le cavalier king charles spaniel

Les grands yeux de cette race – une autre des caractéristiques recherchées par l’élevage sélectif – ne sont pas sans poser problème. Les pathologies oculaires les plus fréquentes chez cette race sont les suivantes :

  • Nystagmus. Ses causes sont des altérations du système nerveux, qui provoquent un mouvement involontaire et constant des globes oculaires.
  • Dysplasie rétinienne. Il s’agit d’une anomalie congénitale dégénérative qui consiste en un développement anormal de la rétine, dans laquelle des plis se forment avec le temps. Elle provoque une déficience visuelle progressive.
  • Microphtalmie. Cette pathologie se caractérise par une taille réduite et anormale du globe oculaire.
  • Cataracte. Le cristallin – la structure interne qui permet de focaliser la vision au loin – devient opaque. Par conséquent, la lumière trouve une barrière à l’heure de se projeter sur la rétine et la capacité visuelle diminue.

Les pathologies de l’oreille

Les oreilles sont un autre point faible du cavalier king charles spaniel. Cette race est sujette aux infections du pavillon de l’oreille et du conduit auditif et à encore d’autres infections.

La perte auditive est l’une des maladies les plus courantes. Bien qu’elle soit généralement unilatérale, c’est-à-dire qu’il n’affecte qu’une seule oreille, elle peut également être bilatérale. Avec le temps, il est possible que le chien devienne sourd.

Le syndrome de chute épisodique

Il s’agit d’une maladie congénitale qui provoque une perte d’équilibre, des engourdissements, des spasmes et des chutes soudaines dues à une perte de tonus musculaire. En général, ces symptômes sont déclenchés par un exercice intense ou par une forte excitation de l’animal. Son origine est neuromusculaire et les manifestations symptomatiques débutent précocement, généralement à 2 mois de vie.

L’incidence maximale des crises du syndrome de chute épisodique survient entre 3 et 7 mois.

Un cavalier king charles au sommet d'un lit.

Si vous envisagez d’agrandir votre famille avec un chien, le cavalier king charles spaniel est une bonne option. Il est toujours bon de savoir quels sont les problèmes de santé les plus courants chez son animal de compagnie, même si cela ne signifie pas qu’il en souffrira. L’important est de ne pas tarder à aller chez le vétérinaire face à l’apparition du moindre symptôme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les maladies les plus courantes chez le boxer
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les maladies les plus courantes chez le boxer

Il est important de savoir quelles sont les maladies les plus courantes chez le boxer, car beaucoup sont génétiques et leur traitement est donc pal...



  • Axelsson, E., Ljungvall, I., Bhoumik, P., Conn, L. B., Muren, E., Ohlsson, Å., … & Lindblad-Toh, K. (2021). The genetic consequences of dog breed formation—Accumulation of deleterious genetic variation and fixation of mutations associated with myxomatous mitral valve disease in cavalier King Charles spaniels. PLoS genetics17(9), e1009726.
  • Comesaña dos Santos, A. (2020). Morfología y diagnóstico por imagen de la malformación de tipo Chiari y siringomielia en el perro.