L'incontinence urinaire chez les chiens

L'incontinence urinaire peut toucher tout type de chien mais elle est en général liée à la vieillesse, à l'obésité, aux grandes races ou aux gemmes récemment stérilisées. Les traitements sont divers et peuvent aller de l'ingestion de médicaments, jusqu'à la chirurgie.
L'incontinence urinaire chez les chiens

Dernière mise à jour : 19 juillet, 2018

Si votre animal de compagnie ne peut pas “se retenir” quand il a envie de faire ses besoins, cela peut être dû à un problème lié à sa vieillesse. En effet, il est très important d’en savoir plus sur l’incontinence urinaire chez les chiens. Il est utile de comprendre quand elle apparaît, quelles sont ses causes et comment les traiter. Dans cet article, vous trouverez de précieuses informations concernant tous ces sujets.

Les causes et les symptômes de l’incontinence urinaire chez les chiens

Ce problème peut se présenter comme des petites “fuites” d’urine de temps en temps et jusqu’à l’apparition de flaques entières. Ce problème est bien plus commun chez les chiens âgés, les grandes races et les femelles récemment stérilisées mais tous les types de chiens peuvent en souffrir à n’importe quel moment de leur vie.

En tout premier, il faut identifier les symptômes de ce problème. Il faut regarder au-delà des fuites involontaires d’urine de l’animal. Par exemple, vous pouvez prêter attention au fait que votre chien se lèche beaucoup trop au niveau de ses organes génitaux. Vous pouvez aussi regarder si la zone qui va de l’abdomen inférieur aux pattes arrières est constamment humide. Vous pouvez aussi vérifier s’il y a une inflammation ou des rougeurs autour de la vulve ou du pénis de l’animal.

De plus, il peut être bon de regarder les objets personnels du chien. Par exemple, il est commun de trouver des tâches d’urine ou des petites flaques sur le lit, les couvertures, les jouets ou les accessoires de votre animal. Le soucis de l’incontinence, c’est qu’elle ne laisse pas forcément de fortes odeurs derrière soi, d’où le fait de bien chercher les origines de ce problème. Au final, ce sont souvent l’obésité et la vieillesse qui sont le plus citées comme étant des causes communes, sans être les uniques causes.

Découvrez les symptômes de l'incontinence chez les chiens

Suite à leur castration, la majorité des chiens ne développent pas de problèmes ou d’effets secondaires. En revanche, certaines femelles peuvent présenter des fuites temporairement, juste après cette lourde opération. Cela disparaît quand l’animal réapprend à contrôler les muscles de son vagin.

Il y a d’autres possibles causes de l’incontinence urinaire. On peut par exemple citer :

  • Les déséquilibres hormonaux
  • Les lésions dans la moelle épinière
  • Les infections urinaires
  • Les traumatismes de la prostate (chez les mâles)
  • Les déficiences de naissance
  • Le syndrome d’excitation génital permanent

Finalement, il faut prendre en compte la race à laquelle appartient votre animal. Par exemple, ce problème est le plus présent chez les bobtails.

Les traitements de l’incontinence urinaire chez les chiens

Si vous avez compris que votre chien souffre d’un problème d’incontinence urinaire – ou si vous suspectez fortement ce problème – la seule chose à faire est de l’emmener chez le vétérinaire. Le professionnel se chargera de faire les vérifications nécessaires et de déterminer les causes de ces fuites involontaires.

Le vétérinaire est la seule personne réellement capable de vous aider à palier ce problème

La vérification du vétérinaire inclura surement différents examens physiques, des analyses d’urine et du sexe de l’animal. Le processus aura pour objectif de déterminer si votre animal souffre d’une quelconque infection. Si l’animal boit beaucoup d’eau et ne supporte pas de ne pas pouvoir uriner, le vétérinaire vous demandera surement de pouvoir faire une analyse du sang de votre chien. Celle-ci servira à déterminer si l’animal souffre d’une maladie augmentant la soif, comme par exemple les diabètes.

D’autres preuves supplémentaires peuvent être l’échographie abdominale et la radiographie. Le but est d’évaluer si le chien souffre d’une quelconque lésion abdominale ou osseuse.

L’incontinence urinaire chez les chiens peut par exemple être traitée avec des médicaments spécifiques. Parfois, le vétérinaire conseillera de recourir à des œstrogènes comme l’estriol. Ces produits se chargent de fermer le passage de l’urine dans l’urètre. Il sert par exemple dans le cas des femelles récemment stérilisées.

Un traitement non hormonal utilisé par les vétérinaires est par exemple celui qui inclue de la phénylpropanolamine. Celui-ci favorise la fermeture du sphincter urétral. Tous les traitements ce prennent pas voie orale (en cachets ou en gouttes). Si aucun d’eux ne fonctionnent, le médecin pourra vous prescrire des injections de collagène, voire pratiquer une chirurgie.

Pour éviter que votre chien n’urine partout dans la maison, qu’il souffre d’une maladie ou non, vous pouvez mettre des couvertures ou des serviettes dans son lit. Vous pouvez aussi le promener plus souvent ou même lui mettre des couches spécifiques. Il ne faudra pas non plus oublier de veiller à ce que l’animal ait une hygiène parfaite au niveau des parties génitales, pour éviter les infections et les rougeurs.

Cela pourrait vous intéresser ...
Troubles compulsifs chez les chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Troubles compulsifs chez les chiens

Ce type de comportement canin est plus grave que vous ne pouvez l'imaginer, car les troubles obsessionnels-compulsifs chez les chiens peuvent causer l'auto-mutilation