Les crapauds sont-ils venimeux ?

Les crapauds sont les protagonistes de nombreuses légendes et d'idées préconçues qui mettent l'accent sur leur dangerosité. Découvrez ici si ces animaux sont venimeux ou non.
Les crapauds sont-ils venimeux ?

Dernière mise à jour : 28 juillet, 2021

Si vous vivez dans un environnement rural ou aimez sortir à la campagne la nuit, vous avez sûrement déjà vu un crapaud joufflu marcher lentement le long d’un chemin ou attendre qu’un insecte passe près d’une source de lumière. Les crapauds sont très amicaux et inoffensifs, mais ils provoquent des réticences dans la population générale en raison de leur apparence.

Savez-vous si les crapauds sont venimeux ? Les crapauds sont les protagonistes de nombreux mythes et d’idées fausses qui ne reposent sur aucune base scientifique : ils crachent sur les passants, leur marcher dessus est une cause de contagion et de mort, les toucher donne des verrues…

Cependant, leur capacité à produire du poison a du sens. Nous vous l’expliquons ici. Poursuivez donc votre lecture !

Que sont les crapauds ?

Les crapauds sont des amphibiens. Ce groupe de vertébrés comprend environ 8000 espèces réparties en divers taxons : grenouilles, crapauds, tritons, salamandres, cécilies et d’autres moins connus comme les necturus. 90 % des représentants de ce groupe sont des grenouilles.

Les amphibiens se caractérisent par leur relation étroite avec les milieux aquatiques. Ayant des poumons très archaïques à l’âge adulte, certaines espèces de ce groupe doivent absorber l’oxygène par la peau. Leur épiderme est très vascularisé et perméable à l’entrée et à la sortie des gaz. Par conséquent, il doit être constamment hydraté.

Au niveau taxonomique, faire la distinction entre « crapaud » et « grenouille » n’a guère de sens. On dit souvent que les crapauds ont un corps plus trapu, plus rugueux et sont moins attachés à l’eau, mais il y a toujours des exceptions à cette règle. Si l’on veut se référer aux crapauds au sens strict du terme, il faudrait se référer aux seules espèces de la famille des Bufonidae.

Les Bufonidae ou « crapauds classiques » englobent 35 genres différents, Bufo étant le plus connu de tous. Ce dernier genre compte 17 espèces différentes, parmi lesquelles les plus communes et les plus connues sont les suivantes : Bufo bufo, Bufo spinosus et Bufo japonicus.

Les crapauds passent par une phase larvaire sous la forme de têtards. Ils n’ont pas de poumons et respirent par des branchies sous l’eau.

Le crapaud commun fait partie des crapauds venimeux.

Les crapauds sont-ils toxiques ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la biologie des Bufonidae, nous sommes prêts à aborder la question qui nous préoccupe ici. Bien que cela puisse vous surprendre, nous pouvons affirmer en premier lieu que les crapauds sont venimeux, même si le terme qui correspondrait le mieux à leur potentiel dangereux serait peut-être toxique.

Tous les membres de la famille des Bufonidae ont des glandes parotoïdes derrière les yeux, dans la zone dorsale. Ce conglomérat glandulaire est responsable de la synthèse d’une substance blanche et laiteuse riche en alcaloïdes, des molécules connues sous le nom de bufotoxines.

Les bufotoxines sont neurotoxiques et permettent aux crapauds de se défendre contre les prédateurs. Elles sont regroupées en 2 types :

  1. Bufadiénolides : il s’agit de composés chimiques à structure stéroïdienne. À des concentrations appropriées, ces composés peuvent provoquer un bloc auriculo-ventriculaire, une bradycardie et une tachycardie ventriculaire.
  2. Substances liées à la tryptamine : la bufoténine est l’exemple le plus important de ce groupe. Le crapaud du Colorado est l’amphibien qui produit la plus forte concentration de cette substance, au point qu’elle a un effet psychoactif récréatif.

Pour toutes ces raisons, si un être humain suce un crapaud, il peut vivre une expérience très désagréable. Les toxines en elles-mêmes ne causeront pas la mort, mais font passer un mauvais moment à tout prédateur. Certains crapauds peuvent provoquer des tableaux cliniques graves chez le chien, avec convulsions, salivation et arythmies caractéristiques.

Contrairement à la croyance populaire, manipuler un crapaud à mains nues ne provoque pas l’apparition de verrues. Dans tous les cas, il est recommandé de très bien se laver les mains après manipulation d’un crapaud ou d’enfiler des gants avant de le faire.

Si vous portez vos mains à votre bouche ou à vos yeux après avoir touché un crapaud, vous vivrez une expérience très désagréable et une infection indésirable peut faire son apparition.

Venimeux ou toxique ?

En anglais, la distinction entre les termes poisonous (toxique) et venomous (venimeux) est très couramment faite. Au sens strict, seuls les animaux capables d’inoculer leurs toxines sont venimeux. Ainsi, ce groupe comprendrait des serpents (crocs), des scorpions (dards), des araignées (chélicères) et d’autres animaux dotés de structures d’attaque et de défense spéciales.

D’autre part, les animaux toxiques sont ceux qui produisent des toxines, mais qui n’ont pas la capacité de les injecter chez un prédateur ou une proie. Sur la base de cette logique, la chose la plus correcte serait de dire que les crapauds sont toxiques et non vénéneux.

En effet, les crapauds synthétisent les bufotoxines, mais ne les inoculent pas et ne les crachent pas. Leur effet nocif ne devient apparent que si un prédateur essaie de les dévorer.

L'un des crapauds les plus venimeux.
Le crapaud du Colorado a une concentration très puissante de toxines. C’est l’un des rares crapauds qu’il convient d’éviter.

Les crapauds ne sont pas dangereux

À ce stade, il va sans dire que les crapauds ne sont pas dangereux pour l’homme. Leur persécution dans certaines régions du monde est donc totalement injustifiée. Il n’y a aucun risque d’empoisonnement ou d’effets secondaires.

Malheureusement, les crapauds et le reste des représentants de ce groupe traversent leur pire moment en matière de conservation. Selon la Liste rouge de l’UICN, 41 % des amphibiens sont en danger d’extinction. Le changement climatique menace ces merveilleux animaux : prenons soin de leur environnement pour qu’ils ne disparaissent pas de manière irréversible.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 espèces étranges de grenouilles et de crapauds
My AnimalsLisez-le dans My Animals
7 espèces étranges de grenouilles et de crapauds

Les grenouilles et crapauds, également appelés anoures, sont les amphibiens les plus nombreux. Parmi eux, il y a des espèces vraiment étranges.



  • Pettit, G. R., Kamano, Y., Drasar, P., Inoue, M., & Knight, J. C. (1987). Steroids and related natural products. 104. Bufadienolides. 36. Synthesis of bufalitoxin and bufotoxin. The Journal of Organic Chemistry, 52(16), 3573-3578.
  • Cha, K., So, B. H., & Jeong, W. J. (2020). Bufotoxin poisoning that showed the sign of acute digitalis overdose in the patient of Kyushin® intoxication. Hong Kong Journal of Emergency Medicine27(3), 180-184.
  • Pejic, R., Prskalo, M. S., & Simic, J. (2020). Case Report Ocular Hypotonia and Transient Decrease of Vision as a Consequence of Exposure to a Common Toad Poison.
  • Ravalo, D. D., Gersava, J. R., Alojado, J., Achondo, M. J. M., & Gamalo, L. E. (2019). Predation of Samar Cobra Naja samarensis Peters, 1861 on the invasive Cane Toad Rhinella marina (Linnaeus, 1758) in Davao City, Philippines. Herpetology Notes, 12, 1023-1025.