Pourquoi y a t-il des vers dans mon aquarium ?

La présence de vers dans un aquarium n'indique pas toujours que l'environnement est sale ou qu'il est inadapté. Cependant, cette situation nécessite une solution.
Pourquoi y a t-il des vers dans mon aquarium ?

Dernière mise à jour : 24 septembre, 2021

Un aquarium apporte paix, style et harmonie. Peu de choses sont plus relaxantes que de regarder des poissons nager d’un endroit à un autre dans un environnement cristallin et parfait, n’est-ce pas ? Malheureusement, des visiteurs ou des événements indésirables perturbent parfois l’équilibre du réservoir. Que faire quand il y a des vers dans un aquarium ?

La présence de vers au fond ou à la surface de votre aquarium peut gâcher votre journée, mais si ce ne sont pas des parasites, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Si vous voulez vous en débarrasser, vous devrez bien nettoyer le substrat et éviter que de la matière organique ne s’accumule dans le fond du réservoir à l’avenir.

Tout d’abord, il faut souligner que le terme « ver » n’a aucun intérêt taxonomique. Tous les invertébrés à corps cylindrique et sans membres sont considérés comme tels, mais des milliers d’espèces qui ne sont pas apparentées entre elles répondent à cette caractéristique.

La plupart des vers sont des annélides, des vers plats et des nématodes. Certaines larves d’insectes non métamorphosées sont également incluses dans ce terme. Maintenant que vous savez cela, nous vous présentons plusieurs types de vers pouvant envahir votre aquarium. Nous vous disons également comment vous pouvez vous en débarrasser.

1. Les larves de moustiques

Les larves de moustiques se trouvent dans n’importe quel plan d’eau sur Terre qui stagne pendant plus d’une semaine (de l’équateur à l’Arctique). Elles sont très faciles à distinguer, car elles « pendent » à la surface de l’eau, ont une tête remarquable et ont un abdomen segmenté sans membres. De plus, elles ont un siphon à l’extrémité abdominale (à travers lequel elles respirent).

Si vous voyez des larves de moustiques en suspension à la surface de votre aquarium, vous n’avez rien à craindre. Presque tous les poissons omnivores (eau chaude ou froide) s’en nourrissent, car elles sont une excellente source de protéines. Dans le cas où vous n’avez que des herbivores stricts ou des espèces de fond, songez à vous procurer des prédateurs larvaires.

Les guppys, les platys, les mollys et de nombreuses autres espèces sociales mangeront immédiatement les larves de moustiques.

Un groupe de larves de moustiques dans l'eau.

2. Les vers détritivores

Contrairement aux larves de moustiques, on trouve ces vers d’aquarium au fond du réservoir et au niveau des vitres. Ce sont des annélides et sont apparentés aux vers de terre, aux polychètes marins et aux sangsues. Leur apparence est très diffuse, il est donc impossible de les identifier au niveau du genre ou de l’espèce sans instruments spéciaux.

Les vers détritivores ont la forme de “fils semi-transparents” : ils sont blanchâtres, ont des extrémités pointues et leur corps est très long. Au début, il est difficile de les localiser, mais avec le temps, ils se multiplient et il est alors possible de les voir se déplacer frénétiquement sur les pierres et les décorations de l’aquarium.

Comme leur nom l’indique, ces annélides se nourrissent de débris et consomment des matières végétales ou animales en décomposition. Ils ne peuvent pas nuire aux membres de l’aquarium, ils ne sont donc pas dangereux. Si vous voulez vous en débarrasser, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Siphonnez le substrat de l’aquarium : les vers détritivores apparaissent à cause du manque d’hygiène dans le bac. La première chose à faire est donc de nettoyer le réservoir et d’enlever toute la matière organique en décomposition.
  2. Nettoyez les filtres : les vers peuvent également avoir colonisé la partie inférieure du système de filtration. Nettoyez les filtres en profondeur et achetez de nouvelles pièces pour remplacer les sections pouvant être remplacées.
  3. Faites des changements d’eau réguliers : changez 15 % de l’eau du réservoir chaque semaine et profitez-en pour nettoyer à nouveau les graviers.
  4. Ne suralimentez pas vos poissons : si vous donnez trop de nourriture à vos poissons et qu’ils n’en consomment pas, vous nourrissez indirectement les vers de fond. Assurez-vous de fournir aux membres de l’aquarium la bonne quantité de nourriture.

3. Les planaires

Les planaires sont des invertébrés appartenant au phylum des vers plats (ce ne sont ni des annélides ni des insectes). Ils sont très faciles à distinguer des nématodes aquatiques, car ils ont un corps beaucoup plus plat, sont semi-transparents et leur tête se termine en pointe. De plus, ils ont une paire d’yeux visibles à l’œil nu.

Les planaires se cachent généralement parmi les plantes et les décorations naturelles. Il est facile de les voir collés aux vitres de l’aquarium. Cependant, ils ne sont pas nocifs pour les poissons et ne se nourrissent que de la matière organique disponible dans l’environnement. Vous pouvez vous en débarrasser si vous le souhaitez, mais ce n’est pas nécessaire.

En revanche, si vous avez un aquarium de crevettes ou d’invertébrés, c’est une autre histoire : les planaires essaieront de manger leurs œufs ou de s’attaquer à de très petites espèces. Dans ces cas, il est nécessaire de laver le substrat et de s’en débarrasser.

L'un des vers dans l'aquarium.

4. Les vers d’ancrage

Vous pouvez voir les vers d’ancrage attachés aux poissons à l’œil nu, formant une rangée. Ils représentent un sérieux problème dans le réservoir : ce sont des vers sont parasitaires qui se nourrissent de sang et qui favorisent l’apparition d’infections chez les plus faibles spécimens.

Fait intéressant, ces “vers” sont en fait des crustacés copépodes appartenant au genre Lernaea. Parmi les symptômes qu’ils provoquent, figurent les suivants :

  • “Lignes” de parasites attachées aux écailles du poisson. Ce sont des parasites adultes.
  • Démangeaisons intenses
  • Rougeur localisée
  • Inflammation du corps du poisson infecté
  • Difficultés respiratoires
  • Léthargie générale

Retirer manuellement ces vers d’aquarium du corps du poisson est une option, mais cela n’élimine pas complètement le problème. Il est généralement nécessaire d’administrer du permanganate de potassium, un médicament à large spectre utilisé pour tuer les parasites dans le domaine de la pisciculture.

En somme, sur les 4 types de vers que vous pouvez trouver dans un aquarium, un seul d’entre eux est considéré comme nuisible dans tous les cas. Les autres peuvent être gênants, mais ne feront pas de mal aux spécimens présents dans l’aquarium. De plus, il est possible d’éviter leur émergence en contrôlant l’alimentation des poissons. À vous de décider si vous voulez vous en débarrasser ou non.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les poissons de mon aquarium meurent-ils ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi les poissons de mon aquarium meurent-ils ?

Les poissons de votre aquarium meurent et vous ne savez pas pourquoi ? Nous vous présentons ici quelques causes. Découvrez-les !