Les différences entre le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie

Les différences entre le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie sont peu nombreuses et subtiles. Nous vous apprenons ici à les distinguer en un coup d'œil.
Les différences entre le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie

Dernière mise à jour : 30 juillet, 2021

À première vue, les différences entre le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie ne sont pas très évidentes. Pour les apprécier, il faudrait pouvoir observer les deux félidés dans leurs habitats respectifs, mais cela n’est pas accessible à tout le monde.

Ces deux rois de la nature appartiennent à la même espèce, Panthera tigris, mais le premier représente la sous-espèce Tigris, et l’autre, la sous-espèce Altaica. Si vous voulez apprendre à les différencier sans avoir à regarder une encyclopédie, poursuivez donc votre lecture.

Tigre du Bengale et tigre de Sibérie : les différences de taille et de poids

Tant en poids qu’en taille, le plus grand des félidés mentionnés ici est le tigre de Sibérie (Panthera tigris altaica) : il mesure 290-330 centimètres de long – queue comprise – et pèse entre 180 et 300 kilogrammes. Le tigre du Bengale, quant à lui, est plus petit : il mesure 200-250 centimètres de long et ne pèse pas plus de 225 kilos.

Les sous-espèces de tigre

Ces deux tigres ne sont pas les seuls types de leur espèce. Il y a d’autres sous-espèces :

  • Tigre d’Indochine (Panthera tigris corbetti) : il n’y a pas plus de 1 300 spécimens à l’état sauvage. Ces tigres sont non seulement menacés par la chasse, mais aussi par la consanguinité.
  • Tigre de Malaisie (Panthera tigris jacksoni) : également en danger critique d’extinction, il y a eu beaucoup de discussions pour déterminer s’il s’agit d’une sous-espèce à part entière. Des études d’ADN et son isolement géographique ont permis de le classer comme tel.
  • Tigre de Sumatra (Panthera tigris sumatrae) : habitant de l’île qui lui donne son nom, il est en danger critique d’extinction en raison de la destruction de son habitat et du braconnage.
  • Tigre de Chine méridionale (Panthera tigris amoyensis) : c’est la sous-espèce la plus menacée de toutes ; il ne reste que 68 spécimens à l’état sauvage.
  • Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris).
  • Tigre de Sibérie (Panthera tigris altaica).
Le comportement du tigre est fascinant.

Leurs habitats

Même s’ils se ressemblent beaucoup, on ne peut jamais trouver un tigre du Bengale et un tigre de Sibérie au même endroit. On trouve le tigre du Bengale en Inde, au Bangladesh, au Népal, au Bhoutan et en Birmanie. Il vit dans des parcs nationaux protégés, car son statut de conservation st alarmant : il y a peu de spécimens à l’état sauvage.

Le tigre de Sibérie, lui, vit à l’extrême sud-est de la Russie et à la frontière entre la Chine et la Russie. Autrefois, il habitait également la Mongolie, le Japon et la Corée, mais il s’est éteint dans ces régions à cause de la chasse et du commerce illégal.

Une autre différence entre le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie est leur capacité d’adaptation au climat. Alors que le premier peut supporter la vie à la fois dans les forêts froides de l’Himalaya et dans les climats chauds, le second ne supporte que les plaines et les marécages extrêmement froids et les paysages enneigés.

Tigre du Bengale et tigre de Sibérie : les différences de couleur

A première vue, morphologiquement, ces félidés ne diffèrent pas trop. Cependant, le tigre de Sibérie a une teinte plus claire et brunâtre que le Panthera tigris tigris, qui lui arbore des couleurs plus vives et orangées. Il a également un pelage plus épais, grâce à son adaptation au froid.

Les deux espèces ont un pelage rayé caractéristique et un ventre blanc. Les mutations qui donnent naissance au tigre blanc et au tigre doré peuvent affecter les deux espèces de la même manière.

Leur alimentation

Malgré le fait que tous deux soient des carnivores stricts – comme le reste des grands félins – les proies qu’ils chassent varient en fonction de la disponibilité de ces dernières dans leurs habitats. Leurs besoins sont les suivants :

  • Tigre du Bengale : ses proies les plus courantes sont les paons, les buffles, les singes, les sangliers et les antilopes.
  • Tigre de Sibérie : il est capable d’affronter des animaux plus grands et plus dangereux, comme les sangliers et les cerfs. Il peut même chasser d’autres carnivores : loups, cerfs, lynx et même des ours.

Comme vous pouvez le voir, les deux espèces chassent à la fois les petits animaux et ceux qui les dépassent en taille. Aussi, leurs méthodes de chasse sont similaires.

Elles peuvent tuer une dinde ou un sanglier d’une seule bouchée. En revanche, pour capturer une proie comme un ours, elles doivent mener un combat acharné qu’elles ne peuvent gagner qu’en fermant leur gueule sur la trachée de l’animal, l’empêchant ainsi de respirer pendant qu’il saigne.

Comment reconnaître le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie ?

Alors, si vous aviez un spécimen de chaque espèce devant vous, comment les différencieriez-vous ? Vous devrez vous baser sur la taille et sur la couleur du pelage. Et si cela ne suffit pas, vous pouvez observer leur régime alimentaire et leur habitat. Après cela, il ne vous reste plus qu’un test ADN.

Un tigre de Sibérie qui court.

Les tigres sont de plus en plus rares dans notre monde. Peut-être qu’un jour vous aurez le privilège de les voir chez eux, mais pour cela, nous devons tous fournir des efforts pour qu’ils continuent de peupler ce monde.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le comportement du tigre
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Le comportement du tigre

Le tigre est un animal solitaire, nocturne et territorial. Il chasse ses proies par embuscade et attaque rarement les humains.